Vers le haut
02 33 05 68 76

Coût d’un appel local

Enquête sur les produits biologiques

thematiques 17 avril 2018

produits bioD’après l’Agence Biologique, 37% des  consommateurs français consommeraient des produits biologiques une fois par mois et cela évolue rapidement. Pour l’année 2017, le taux est désormais de 67 % des consommateurs. C’est que notamment les scandales alimentaires se sont multipliés ces dernières années. Une consommation plus saine apparait donc comme la meilleure alternative pour préserver leurs santés tout en protégeant l’environnement.

Toutefois, les produits biologiques ne sont pas encore accessibles pour tous les foyers. L’offre n’a pas évolué dans les mêmes proportions que la demande et le coût peut s’avérer dissuasifs pour certains consommateurs. Les différences entre un panier conventionnel et un panier bio sont de 70%. Selon l’enquête menée par l’UFC au 1er trimestre 2017, les prix évoluent de 74 euros à 128 pour 30 produits achetés. Malgré tout, les grandes distributions développent des enseignes dédiées au bio comme Carrefour Bio ou Auchan cœur de Nature. L’intérêt pour l’agriculture biologique est en pleine expansion. L’UFC a réalisé une autre enquête du 18 mars au 2 avril 2017 en se concentrant sur la disponibilité et l’accessibilité des produits biologiques en grande surface (GSA). L’étude a concerné 81 départements de la France à travers 1557 magasins. Dans la Manche, les magasins Biocoop, Bio monde et la Vie Claire ont été passés en revue dans les villes de Cherbourg, Coutances, Granville et Saint-Lô.

Les produits biologiques et les GSA, une disponibilité inégale.

Les fruits et les légumes les plus consommés par les Français en 2017 étaient les pommes et les tomates. Or, au niveau national lors de l’enquête, ces produits sont parfois  absents des casiers pour 23% des magasins soit ces deux produits sont présents l’un ou l’autre pour 43 % des grandes surfaces. Le constat ne s’arrête pas là. La grande distribution propose 8 variétés de pommes et seulement 1 à 2 variétés issues d’agriculture biologique pour 5 variétés de pommes biologiques disponibles. En effet, le rapport de l’étude a relevé qu’un quart des magasins disposent de casiers de tomates bio vides.  Intermarché, Magasin U et Casino sont les enseignes où ce phénomène est le plus observé.

Consommer Bio en fruits et légumes, c’est possible

Les enseignes spécialisées détiennent 37% des parts du marché des produits biologiques. Les autres parts sont détenues par 45% par les épiceries ce qui dénote une présence peu importante pour les grandes surfaces.

Les bénévoles de l’UFC de la Manche se sont intéressés aux trois acteurs majeurs des magasins spécialisés dans les produits biologiques autour d’Avranches, Granville, Cherbourg et Saint-Lô. Les prix du panier moyen en fruits et légumes varient de 148 euros (La Vie Claire, Granville) à 159 euros ( Bio monde, Cherbourg). D’ailleurs, il est à noter que l’étude a relevé que le panier moyen de produits bio dans la Manche est inférieur à la moyenne nationale. Le panier moyen au niveau national s’élève aux environs de 160 euros.

Les magasins spécialisés, les circuits courts, une distribution à privilégier

Les produits dans les magasins spécialisés sont en moyenne 28 % plus chers que ceux de la grande surface sauf pour les fruits et légumes. Une économie de dix euros est possible entre une grande surface et un magasin spécialisé dans les fruits et légumes. Les enseignes spécialisées proposent des produits biologiques dans une plus grande variété et davantage de produits en circuit court.

Les produits biologiques ont un bel avenir devant eux, pourtant seulement les personnes entre 3 et 79 ans en consomment. Les magasins spécialisés se multiplient sur le territoire pour garantir une meilleure disponibilité pour les consommateurs. Les enseignes spécialisées permettent un meilleur accès aux produits des légumes et des fruits tout en offrant des tarifs intéressants pour le consommateur. Certaines enseignes se développent également sur la toile en favorisant les circuits courts, autre alternative d’approvisionnement pour le consommateur.

Différentes enquêtes se sont succédé sur ces produits bio et cela nous a amené à nous poser une certain nombre d’autres questions. Ce n’est pas par hasard que nous organisons Vendredi 27 avril 2018 une conférence portant  sur « manger naturel », « bien manger » salle de conférence du Centre culturel de SAINT LO à 20 h 30.

← Conférence et table ronde Bien manger, manger naturel Troc de plantes Dimanche 22 avril Place de l'Hôtel de ville →

UFC Que Choisir Manche

UFC Que Choisir Manche

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite