enquête Pompes Funèbres Nos Enquêtes

Pompes funèbres dans la Manche : les abus sont toujours bien vivants !

Chères obsèques…

À la veille du week-end de la Toussaint, l’UFC-Que Choisir de la Manche rend publics les résultats de la réactualisation de son enquête sur le respect par les professionnels funéraires du département de leurs obligations légales et, à l’appui des défaillances et des pratiques tarifaires constatées, interpelle les pouvoirs publics.

Suite aux réformes législatives et réglementaires intervenues ces dernières années, notamment celle fixant un modèle de devis obligatoire, le 23 août 2010, et aux résultats accablants de son enquête de terrain de 2011, l’UFC-Que Choisir de de la Manche a voulu voir si l’information des consommateurs manchois s’était améliorée et les pratiques assainies. Pour ce faire, les enquêteurs bénévoles de l’association ont visité 15 magasins funéraires pour obtenir un devis inhumation et un devis crémation pour l’organisation de funérailles d’un proche. Ils ont ainsi vérifié la conformité à la loi des pratiques des opérateurs et apprécier les écarts de prix pour les différentes prestations. Résultat : l’UFC-Que Choisir de de la Manche a le regret de faire savoir que les pratiques funestes ont bel et bien la vie dure.

La transparence tarifaire encore bien ténébreuse ! des mauvaises habitudes qui perdurent

Plus de 3 ans après l’entrée en vigueur de l’arrêté fixant un modèle de devis obligatoire, dans 7 % des cas, nos enquêteurs sont repartis sans le moindre devis, contre 18 % en 2011, cela évolue mais n’est pas satisfaisant… Quant à la teneur des devis récoltés, seuls 19 % respectent les modèles de devis obligatoires  et  44 % s’en rapprochent sans être conformes pour autant. Il y a un léger mieux par rapport à 2011 mais de sérieux progrès sont à effectuer ! Si le brouillard informatif ne s’est pas totalement dissipé, cela s’explique sans doute par l’absence de sanctions claires et spécifiques en cas de non-conformité des devis présentés.

Est-il besoin de rappeler que sans modèle de devis universel, il est impossible pour les familles endeuillées, de comparer les services fournis par différents opérateurs funéraires, et que cette opacité est un terreau fertile pour renchérir les prestations ?

Inhumation : les excès tarifaires loin d’être enterrés !

Le prix pour des obsèques, hors caveau et concession, s’établit à 3 257 € euros en moyenne, soit + 7,25 % par rapport à 2011 (3 037 € en moyenne en 2011). Mais d’un opérateur à l’autre, pour une demande similaire, la facture totale peut considérablement varier : de 1 493 euros pour le plus économique à plus de 4 630 euros pour le plus onéreux. Ce grand écart tarifaire est dû non seulement à un florilège de prestations « non obligatoires » mais aussi à des opérations surfacturées. Ainsi, les prix relevés pour les démarches et formalités administratives, qui sont des opérations standardisées, se situent dans une fourchette de100 euros  à 301 euros et les prestations pour les soins de conservation sont facturées entre 263 euros et 482 euros. Le diable se situe dans le détail, dit-on : la plus chères des entreprises de pompes funèbres est aussi celle qui facture le cercueil le moins cher (592 €) ! Chez un concurrent, le cercueil destiné à la crémation sera vendu 842 € avec un capiton coûtant 279 € (+ 33 %) !

Crémation : les préjugés réduits en cendres

Dernier constat, alors que 33 % des funérailles donnent lieu à une crémation, chiffre qui a triplé en 20 ans, l’enquête de l’UFC-Que Choisir démontre que, contrairement à une idée reçue, l’incinération ne constitue pas une solution plus économique que l’inhumation. En effet, la moyenne tarifaire des devis crémation recueillis est de 3 330 euros, soit 2% de plus que le prix moyen de l’inhumation. Plus particulièrement, dans la majeure partie des magasins où un double devis (inhumation/crémation) a été proposé, soit à 70 % des cas, la crémation était plus chère alors que cela devrait effectivement générer des économies (assez évidentes à démontrer : matériau moins coûteux, épaisseur moindre, manutention plus limitée avec l’urne, etc..) .

Pour la Manche, 3 ou 4 crématorium possibles avec des prix qui vont de 637 €  à 790 € pour la crémation avec moment de recueillement, mise à disposition de la salle commune: Caen, Brix, Villedieu le Poêles et St Malo. Prendre en considération le prix du transport correspondant pour effectuer des comparaisons.

Au bilan

Refusant que les avancées législatives restent lettre morte, l’UFC-Que Choisir de de la Manche demande donc aujourd’hui aux parlementaires du département d’assortir enfin de sanctions l’obligation d’utilisation du modèle de devis et d’obtenir que la Direction Générale des Collectivités Locales établisse, après consultation du Conseil National des Opérations Funéraires (CNOF), un livret d’information sur les obsèques qui devra être mis à disposition dans les mairies et en établissements de soins.

Sans attendre, soucieuse d’informer les consommateurs sur les bons réflexes et conseils en matière funéraire, l’association locale a édité un guide pratique que vous pourrez récupérer en cliquant sur le le lien suivant :Guide funéraire 2014 ufc de la manche , ou à son local au 425 avenue des platanes à ST LO, tous les jours de la semaine et le samedi matin ou au sein des permanences ouvertes tous les samedis et mardi matin à Cherbourg au 1 bis rue de Cambrésis.

 

Articles relatifs

Elections européennes :Les consommateurs de la Manche fixent leurs priorités !

Enquête-prix 2016 dans la Manche : peu de changements par rapport aux deux années antérieures

Ufc Que Choisir de la Manche

Pesticides : Pas de progrès constaté au niveau de la vente dans la Manche

Charlène DUBOSQ

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +