Pratique

Changer d’opérateur de téléphonie mobile en 5 points

Changer d’opérateur de téléphonie mobile

changer de fournisseur : c’est aujourd’hui simple et rapide. N’hésitez pas à négocier avec lui des conditions plus avantageuses.

  1. AGIR AU BON MOMENT
  •  Abonnement sans engagement de durée  (à bien vérifier, cf. point 2) :
    – Possibilité de le résilier facilement.
    – Résiliation effective en dix jours.
    – Possibilité d’une prise d’effet  de résiliation plus tardive à condition de le préciser dans le courrier (article L. 121-84-2 du code de la consommation)

       ⋅   Abonnement avec engagement de durée :

– Possibilité de résilier mais restent à charge du consommateur :
                       ♦  au cours de la première année /abonnement de 12 mois ou 24 mois : toutes les mensualités pendant 12 mois + le quart des mensualités de la seconde si 24 mois
                       ♦  à la seconde année / abonnement de 24 mois:  le quart des mensualités restantes (article L. 121-84-6 du code de la consommation).

2. CONNAITRE LA FIN DE SON ENGAGEMENT :

  • Sur votre dernière facture : la durée de l’engagement est indiquée obligatoirement (article L. 121-84-3 du code de la consommation).
  • Par le numéro 3179 : C’est un numéro non surtaxé accessible pour tout opérateur en métropole et ce 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Un serveur vocal donne l’information, qui est confirmée par SMS.

Pour calculer ce que vous coûterait une résiliation anticipée, certains opérateurs mettent en ligne des simulateurs. Rendez-vous sur votre espace client.

3. ENTREPRENDRE DES DEMARCHES

Si vous souhaitez garder votre numéro de téléphone vous n’avez aucune démarche à entreprendre auprès de l’ancien opérateur.

Si vous ne souhaitez pas garder votre numéro de téléphone, n’oubliez pas de résilier votre ancien abonnement, même s’il ne comporte pas d’engagement de durée, en observant les modalités fixées dans votre contrat. N’hésitez pas à consulter le site web de votre opérateur.

Privilégiez le courrier recommandé avec accusé de réception pour éviter toute contestation ultérieure.

4. GARDER VOTRE NUMERO :

Votre nouvel opérateur se charge d’assurer le « portage » de votre numéro sous trois jours depuis novembre dernier (voir le communiqué de l’Arcep du 7 novembre 2011).

Votre relevé d’identité opérateur (« code RIO ») vous sera demandé. Votre actuel opérateur est obligé de vous le communiquer à votre demande : adressez-vous à votre service client.

Si vous résidez en métropole, vous pouvez également appeler le 3179. L’information vous sera donnée oralement puis vous sera immédiatement confirmée par SMS.

5. DÉVERROUILLER VOTRE TÉLÉPHONE :

Si le prix de votre portable était inclus dans l’abonnement, il est certainement verrouillé ; mais les appareils achetés seuls, le sont aussi parfois. Pour pouvoir l’utiliser avec la carte SIM d’un autre opérateur, il vous faudra d’abord le déverrouiller (ou « désimlocker »).

Vous pouvez demander ce déverrouillage à tout moment. Pour cela, appelez le service client de votre opérateur, ou rendez-vous sur l’espace client de son site web, muni du numéro IMEI de votre portable (vous l’obtiendrez en composant le *#06# sur son clavier ou en regardant l’étiquette collée sous sa batterie). L’opérateur vous délivrera alors un code de « désimlockage » et vous indiquera la manipulation à réaliser.

Si vous êtes en début d’abonnement, des frais pourront vous être facturés (de 70 à 120 € environ : référez-vous aux documents tarifaires de votre opérateur pour en connaître le montant précis).

En revanche, passé les trois premiers mois, l’opération est gratuite : les opérateurs en ont pris l’engagement auprès du secrétaire d’État chargé de la consommation (voir le dossier ministériel du 23 septembre 2010).

 

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +